En entrant sur ce site, je certifie avoir l’âge légal requis par la législation sur l’alcool dans mon pays de résidence.
You must be of legal drinking age in your country to access this site.

Lieu

Le travail au chai

Millésime après millésime, la philosophie de travail est la même : préserver l’intégrité de chaque baie, de la vigne à la cuve, mais également préserver le fruit, de la vigne à la barrique.

UN CUVIER FONCTIONNEL

En corrélation avec l’étude pédologique et la nature des plantations, les parcelles sont isolées dans des cuves différentes de manière à être vinifiées séparément. Nous avons 17 cuves inox tronconiques, thermo-régulées sur toute leur hauteur, qui permettront de gagner en précision sur la gestion des températures et sur les possibilités d’extraction. Les cuves sont ensuite maintenues à une température de 5°C pendant 4 à 5 jours afin d’effectuer une première macération à froid, suivie d’une fermentation alcoolique pendant 7 à 10 jours, puis d’une macération à chaud d'environ 10 jours. Tous les remontages sont effectués par gravité, ce qui évite de « mâcher » les moûts et de stresser les levures.

UN ÉLEVAGE MAÎTRISÉ

Nos nouveaux chais sont actuellement en construction. Notre projet comprend un chai à barriques par année de vieillissement avec une capacité de 432 barriques pour le premier et de 458 barriques pour le second, soit un total de 890 barriques. L’un des deux pourra être utilisé en complément du chai expérimental pour des fermentations malolactiques. Dans ce chai expérimental, nous aurons la possibilité de vinifier dans 20 fûts de 500 l (soit près de 10 % de la production). Chaque emplacement de fût sera équipé par un système de thermorégulation indépendant afin d’être très précis dans la gestion des températures sur ces petits contenants. Nous travaillons avec 7 tonneliers différents qui nous fournissent des barriques neuves de chêne français. Chaque lot, combinaison entre un cépage et un type de sol, est associé au style d'un tonnelier en particulier.